• Et bien me revoilà, après une petite année de silence, je m'en vais en Roumanie. Je vais pouvoir reprendre l'écriture en découvrant ce pays.

    Le départ est programmé pour début octobre. Je vous donne donc rendez vous.

     

    See ya,

    Nouli 


    votre commentaire
  • Les femmes, jolies, attirantes, parfois chiantes, toujours imprévisibles...

     

    Après avoir rencontré une splendide coréenne (la je me tairais l'histoire est assez particulière...), je la retrouve la semaine suivante pour l'entrainement de volley. En sortant de l'entrainement, elle me demande si j'ai faim. Forcément je ne peux pas refuser xD

    On prend donc sa voiture direction une ville voisine. Je commence a douter sachant ou elle habite. La on rencontre un homme dans la rue, il nous indique ou nous garer. Deux possibilités, ou c'est un très très bon restaurant, ou je vais rencontré des gens...

    On monte dans l'ascenseur plutot exigue, dommage que l'homme soit toujours la. On sort, et je me fais acceuillir par 6 personnes d'environs 50 60 ans (ma capacité à évaluer les ages est assez nulle ici).

    On me demande de prendre place autour d'une immense table, se dresse dessus des plats de poisson frais (avec plusieurs poissons entiers) des sashimis et autres joyeuseté. Un plat sur réchaud contenant des udons à l'air aussi appétissant. Mais même la nourriture ne peux pas m'empecher de me demander "où suis-je donc tomber ?"

    J'engage la conversation, on me complimente de façon assez impressionante (jamais entendu voler autant de compliments en si peu de temps, les deux jeunes avaient du mal à traduire assez rapidement). Au fil de la conversation je demande si ils ne joueraient pas au go par hasard. La un des hommes me répond que oui, il adore ca et m'invite donc chez lui pour jouer.

    Le temps passe et j'apprend qu'en fait je suis chez les parents de la coréenne. J'avais fini par m'en douter, mais des le deuxième soir, j'osais pas y croire... Je demande alors aux gens de se présenter, j'apprend ainsi que je suis en fait inviter chez le maire de la ville. Bon pourquoi pas.

    C'est alors que je vois arriver de grosses bouteilles (cmb) de rouge. Et pas n'importe quel vin français, du bien cher, surtout en import... Puis une femme arrive avec des sacs, rempli de cadeaux...pour moi. Je commence à devenir un peu réticent malgré le pack de bière que j'ai bu (méfiez vous des salades coréennes...).

    Préssentant un vieux piège, je profite alors du départ d'un des hommes agé pour prétexter qu'il était tard, et que je devais rentrer.

    J'ai finalement passé la nuit aux cotés d'une chinoise...

     

    ...mais c'est ce qui les rend attachantes après tout.

     

    PS : Autant vous le dire maintenant, de toute façon vous l'apprendrez de la part des enseirbiens, je suis maintenant surnomé superflash...

    PS2 : Pas de photos de la miss, la présence des parents m'a un peu contrarié...


    votre commentaire
  • Salut à tous,

    Aujourd'hui c'était l'ouverture de l'INSF 2007, International Conference on Recent Developments of Numerical Schemes for Flow Problems - 30 years from upwind finite element methods.
    Et bien le niveau est élevé. J'ai pu remarqué à quel point mon TER était bidon comparé à leurs études (une serviette que l'on lache au dessus d'une barre...).

    Ce fut aussi l'occasion de remarquer à quel point les japonais sont mauvais en anglais, impossible de sortir 3 mots sans s'étouffer. Ils stressaient de façon impressionante. Les chinois, bien que meilleur à l'oral (enfin je crois, avec l'accent j'ai rien compris), se contentent de lire les articles qu'ils publient. Dommage, c'était peut être interressant.

    Enfin, après une nuit plus que courte, il m'a fallu 5 cafés aujourd'hui pour tenir. Du coup j'ai les mains qui tremblent. Mais j'ai gagné un joli bouquin de 200 pages sur  tout ce qui se fait de nouveau en modélisation, de la propagations des tumeurs (salut Thiti au passage), aux vagues (Martin si tu me lis), en passant par l'intéraction 2 fluides - 1 solide (Blox o/ ).

    J'essairais de prendre des photos plus tard (on remet çà demain et après-demain).

    Pour l'instant, je vais fêter le départ d'un français.

    Bonne soirée à tous. 


    votre commentaire
  • Il est 10 heures, je me lève. Apparement je suis chez moi. Je me pose devant le PC resté allumé à la recherche d'informations concernant la soirée d'hier. Mon porte feuille, n'est pas dans la chambre. L'appareil photo non plus. Je décide de sortir. Il me faut des vêtements, mais où sont-ils ?

    Flashback : 12 heures avant, au restaurant.

    Je suis dans un restaurant de yakitoris. L'ambiance est sympa, on est une quinzaine. Je me suis exilé loin des francophones. On s'amuse bien.

    Je demande un verre en apéritif.

    Et là deux traditions se percutent. Une japonaise, ne jamais laisser un verre vide, et une française, ne jamais laisser un verre plein.

    Au bout du 5ième verre, le serveur en ayant marre de me servir des verres, m'apporte une bouteille. Je commence à avoir la tête qui tourne, mais rien de méchant.
    Soit, buvons cette bouteille (et une deuxième dans la foulée).
    Pendant ce temps je mange pas mal de poulet, puis des beignet de pousses de bambou. Ca se complique. Le bambou passe très mal.
    Je vous fait grace des détails sur le passage aux toilettes.
    Quelqu'un décide de me ramener à l'appart en taxi. J'entre dans la résidence. Je dors.

    Avance rapide.

    Jean, chemise, chaussettes, caleçon, chaussures.
    Un voisin m'a rapporté mon portefeuille et téléphone.

    Reste à trouver ces vêtements.

    Je fais le tour de la résidence. Rien. Je remonte. Je croise deux francophone. Apparement l'un deux est encore plus amoché que moi. Je leur explique la situation. Et là je vois mes chaussures dans l'appartement du mec détruit. Il me répond qu'il a effectivement mes affaires (pas le caleçon).

    De plus, il a un sac que j'avais oublié au restaurant (kit kat au melon). Mes vêtements avec le sac...

    Mais où est-ce que je me suis déshabillé ?

     

     


    1 commentaire
  • D'après notre bible geekesque wikipédia, le terme alcool vient de l'arabe الكحول al-kohol (de l'arabe al-khwl الكحول, ou al-ghawl الغول) « l'esprit » (lit.), « toute substance pulvérisée », « liquide distillé ».

    Bien complexe comme définition. Et ca ne nous dit pas l'état dans lequel je serais samedi soir dimanche matin. Deux soirées, une japonaise, une brésilienne pour tester toutes les joies que peut procurer un tel brevage.

    Cherchons donc ailleur.

    Gueule de bois. Kézako ?

    La gueule de bois est un effet secondaire de l'absorption excessive de boisson alcoolisée. Les manifestations sont les suivantes : léthargie, soif, nausée, bouche sèche, sensibilité au bruit ou à la lumière, maux de tête, diarrhée ou selles atypiques.

    Bien, ca a pas l'air joyeux les effets secondaires. Mais pendant qu'on boit, il se passe quoi ?

    L'ivresse est caractérisée par un état d'euphorie et d'excitation ainsi que par des troubles moteurs.

    Ok, donc si je résume, on est euphorique, détendu, on marche pas droit et on a tendance à voir de jolies filles partout. Et en plus celà libère des pulsions instinctives...avec un mal aux cheveux le lendemain matin.

     

    Vous avez dit aspirine ?

    ブラジリアンナイト, me voici !! 


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires